Rechercher

Lettre des Sénateurs des Français à l'Étranger à M. Olivier Brochet, directeur de l'AEFE

Nous remercions Jacky Deromedi, Christophe-André Frassa et Ronan Le Gleut, Sénateurs des Français à l’étranger, qui se sont saisis de ma lettre m’opposant à ce que les familles soient soumises à 6% de hausse annuelle des frais de scolarité au LFCL. Dans un courrier très détaillé au directeur de l’AEFE, nous en avons démontré l’injustice. La directrice précédente à l’AEFE s’était engagée à ce que le projet immobilier soit compatible avec une hausse des frais de scolarité limitée à 3%. Nous rappelons également qu’il n’est pas possible aux familles de financer la hausse de 5,08% par an budgettée pour la hausse de la masse salariale locale, sans évolution notable du nombre d’élèves. J’ai demandé de nombreuses fois que cette trajectoire soit renégociée, la Direction est passée outre et soumis ce chiffre malgré cela au CE. Pour rappel, les élus sont écoutés, mais nous n’avons pas le droit de voter. Comprenne qui pourra.



11 vues0 commentaire

dernière mise à jour le 11/12/2020

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now